DÉCOUVREZ L'HISTOIRE DU SYNDICAT DES EAUX D'ABLIS
filet-vert.jpg
IMG_1934.JPG
A l'origine...
En décembre 1934, le projet de créer un Syndicat Intercommunal abouti avec l'assistance des services départementaux. Le 22 Janvier 1935, M. Henri Trouvé, Maire d'Ablis, est élu président par les représentants des 12 communes membres. La volonté était de créer une structure unique destinée à assurer la distribution de l'eau potable sur un large territoire
A cette date, le Syndicat n'a pas encore de personnel. Les projets étaient portés par les services du Génie Rural et Vicinal (services départementaux), cependant les élus avaient d'ores et déjà décidé d'un mode de gestion en régie directe. Le permier gérant fontainier fut recruté en juin 1938.
Au fil des années, d'autres communes ont rejoint de Syndicat.


Le Syndicat des Eaux d'Ablis rassemble aujourd'hui, 20 communes
Ablis Allainville-aux-Bois Boinville-le-Gaillard  La Celle-les-Bordes Chatignonville (91) Clairefontaine-en-Yvelines Corbreuse (91) Garancières-en-Beauce (28) Longvilliers Orcemont Orphin Orsonville Paray-Douaville Ponthévrard Prunay-en-Ynes Rochefort-en-Ynes St-Arnoult-en-Ynes St-Martin de Bréthencourt Sainte-Mesme Sonchamp.

Historique de la présidence :
1935-1959 : Henri Trouvé
1959-1983 : Jacqueline Thome-Patenotre
1983-1989 : Jean-Louis Barth
1989-2001 : Michel Blache-Comte
2001-2016 : Roland Bonnet
Depuis 2016 : Jean-Pierre Malardeau

EN 2016
Le Syndicat des Eaux d'Ablis reprend la compétence Assainissement sur 15 communes de notre territoire.

EN 2020
le SIAEP d'Ablis change de statuts et devient le seasy (Syndicat d'Eau et d'Assainissement du Sud Yvelines)


Pour atteindre son objectif le Syndicat se doit d'investir afin de couvrir les besoins en eau de la population desservie sur son territoire. Ses missions consistent également à prévoir des travaux de renouvellement et d'entretien du réseau en vue d'assurer la pérennité du service dans le temps. Nos seules ressources proviennent de la vente de l'eau les produits perçus sont intégralement redistribués sur les budgets de fonctionnement et d’investissement. Les communes adhérentes n'y apportent aucune contribution financière. Les paiements et les recouvrements sont assurés par le Centre des Finances Publiques de St-Arnoult-en-Yvelines.






En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.